keep moving forward

jeudi 3 septembre 2015

Expo de la loose

c1

c2

c3

c4

c6

c5

Vite vite, si vous êtes dans le coin d'Aix en Provence, filez voir l'Expo du Canaletto (1697-1768) au Centre d'Art Caumont, rue Joseph Cabassol, une des petites rues qui part du Cours Mirabeau. A Venise, il y a, bien-sûr... des fantômes aux vêtements translucides qui trainent dans les escaliers, le Lion de Saint Marc, qui, perché sur sa colonne, a une allure folle, des gars planqués qui complotent et des types louches qui se cachent sous des masques... Tout le monde vante son souci du détail et ses veduta (vues) qui vous plongent parfaitement dans l'ambiance... mais moi, je suis allée à Venise il y a quelques années ; on peut dire que je connais... et dans les toile du Canaletto, j'ai cherché et cherché encore mais je n'ai pas vu un seul Japonais. C'est abusé...

C'est jusqu'au 13 Septembre! Merci Céline pour l'info. 

Posté par keepmoving à 18:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 2 septembre 2015

7 ans.

agay red

Encore une pour ma collec! Les rochers, Août 2015.

Retourner au Sel, encore! pour une troisième semaine... On avait déjà pris nos marques, alors on a tout retrouvé juste 15 jours après. Encore!

Je me souviendrai de Caramel qui joue au Foot dans l'herbe avec les autres enfants, même quand la nuit est tombée depuis longtemps, éclairés à la lueur des lampes de poche ; Caramel qui joue aussi bien que les garçons, même ceux qui ont pas mal d'heures d'entrainement au compteur. Et de Giovanni son alter ego italien. Des Italiens, si nombreux sur la Plage que ça m'a donné envie de me replonger dans mes cahiers. Je me souviendrais des heures qui passaient tout doucement et d'avoir aimé ça. J'ai passé tant de temps avec mes enfants cet Eté, que parfois je décrochais. J'étais avec eux mais ailleurs aussi. Eux n'étaient jamais bien loin. Sur ma serviette, il faut que je dessine un Castagnole, ces poissons très noirs, qui sont toujours au milieu d'un nuage de bébés bleus. J'ai passé tant de temps avec eux qu'on a beaucoup parlé. Je me souviendrai de ce jour, où en regardant cette femme enceinte de son troisième qui prenait la pose pour son mari, rayonnante, allongée au bord de l'eau, avec ses deux petits pas très loin, j'ai déclaré à mes enfants: "Regardez là! comme elle est innocente. Elle ne sait pas ce qui l'attend." C'était dit avec gravité, en plissant un peu les yeux, mais ils n'ont pas eu l'air trop inquiets. Ils ont de leur côté, inventé le "A Trois, on fait la gueule à Maman." parfaitement synchros, et pas du tout convaincants. Je me souviendrais d'avoir bu du Prosecco avec mes 4 enfants sur la Plage. De l'envie que nous avions tous d'en profiter. Un soir c'est si vite passé. Et puis de ce don du sang. Une heure à attendre presqu'en plein soleil pendant que tout près, les autres vacanciers se baignent, et enfin, passer l'entretien avec le médecin qui veut, entre autres, connaitre tous les pays où je suis allée depuis que je suis née (la liste est longue...), qui me dira: "4 enfants Bravo!" A qui je répondrai:"Ne dites pas ça! Vous en les avez pas vus.", puis vérifier si je ne suis pas anémiée et enfin, enfin, quand l'aiguille est pile au milieu de la veine (j'ai des veines de compèt), le sang qui ne coule pas. Les yeux qui s'écarquillent et alors qu'ils sont trois, en blouse blanche, penchés au dessus de moi, cette question: "Etes vous un extra-terrestre? On n'a jamais vu ça...". Cinq très longues minutes de perplexité. La poche avait un défaut et le sang a fini par couler. Mais quand il a fallu me piquer l'autre bras pour les échantillons (ce n'est pas du tout la procédure), ils ont hésité, et finalement l'homme a tranché et a dit à sa collègue: "Vas-y. C'est le même sang.". On aurait presque pu entendre: "C'est sans doute, le même sang." Et ils m'ont regardé d'un drôle d'oeil, encore, quand j'ai pillé le buffet du camion. Ben oui, moi, même quand je donne pas mon sang, je goûte. Un vrai goûter pas juste quelques biscuits. Je ne pensais pas que cela prendrait tant de temps. Et après, il faut encore rentrer à pied. Je suis finalement partie, en riant, en leur disant qu'ils étaient très drôles et que ça me ferait un bon souvenir de Vacances. Je me souviendrai du Ciel gris sur la Mer, et comme j'ai eu l'impression d'être parfaitement raccord.

Je me souviendrai du dernier café sur la plage vraiment très tôt, et d'avoir glissé une plume de goéland dans la poche de mon short.

Aujourd'hui, ce Blog a 7 ans! Sept années de Sel. Je parle, je parle... j'écris. Depuis si longtemps! Racontez moi, s'il vous plaît, vous qui passez par ici, un truc sur ce Blog qui vous a marqué, étonné ou fait rire. Ou bien sortez moi une photo de l'Album! Merci!

Posté par keepmoving à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 31 août 2015

Comme un pied de nez (7) - 100 jours d'Eté - Living well (5)

jib2

Nous sommes rentrés d'Italie, samedi en fin de journée, après 10 longues heures de route. Mais on a réussi à ne pas rater la Fête du Samedi soir. Il y a un peu partout des piles de linge difficilement identifiables et la Maison est assez sale. Les lits ont été refaits à l'arrache avec ce que je trouvais. Les sacs d'école ne sont pas prêts. On n'a encore rien acheté. Caramel, qui n'a guère été assidue en brossage de cheveux cet Eté, a une (énorme) dread sur la tête, qu'elle arrive tant bien que mal à dissimuler. Rhum-Coco a poussé des cris de joie en apprenant, qu'il ne reprenait les cours que Mercredi. Avant ce soir, personne ne voulait aller voir la date exacte sur le site internet du collège ; c'est dire...

Mais à chacun ses impératifs et ses priorités. Aujourd'hui, comme chaque année, à la veille de la Rentrée des Classes, je suis allée tremper mes enfants dans l'eau salée et les voir user les vacances jusqu'au bout. Là où nous nous sentons tellement bien que nous y retournons toujours. Rhum-Coco avait emprunté un petit frère pour la journée ; Caramel a presque délogé un bébé poulpe. Et moi, j'écris ce billet, le maillot encore mouillé. On a aussi retrouvé pas mal de ces personnes qui ajoutent du Sel à l'endroit. On s'est souvenu, et on s'est dit A l'année prochaine. 

Pour cette Rentrée des Classes, je n'avais qu'une seule chose en tête: avoir sur ma clé USB à jour, de la bonne musique à écouter en voiture. Parce que je sais ce qui m'attend. Cela m'a pris toute une soirée en Italie, en buvant du Prosecco et en chantant très fort. Elle est là ; elle est prête. Moi aussi.

Posté par keepmoving à 20:23 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 25 août 2015

Carte postale de la loose (5)

 povre

miammiam

printemps

bouh (2)

venus

Je crois bien que je les énerve...

A Florence, on a attendu 1 heure et demie pour rentrer aux Offices, pendant que des gens qui avaient payé plus cher que nous, nous passaient sous le nez... C'est abusé.

Et tout ça pour de la peinture...

[Personne de ma famille ne veut m'aider pour les photos du Nain devant Botticelli. Je le tiens d'une main et le mitraille de l'autre, au milieu d'une foule compacte et sérieuse: les voilà les Chefs d'oeuvre qu'il faut photographier. Mes enfants sont pour une fois calmes et tous d'accord: "Maman, tu as l'air d'une folle."] [oh la la la troisième photo!!!]

Posté par keepmoving à 20:54 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

lundi 24 août 2015

Carte postale de la loose (4)

livourne

mercato1

mercato2

mercato3

gelati

Je rêvais d'une journée à Saint Tropez, ou à Portofino... ils m'ont emmené à Livourne.

 c'est abusé.

Posté par keepmoving à 19:22 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,



dimanche 23 août 2015

Carte postale de la loose (3)

ennui

sky

Les jours passent, terriblement monotones et ennuyeux...

Et puis, prendre autant de photos du ciel... c'est abusé.

Posté par keepmoving à 19:39 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 22 août 2015

Carte postale de la loose (2)

figues

figs

Ils ne pensent qu'à manger... C'est abusé.

Posté par keepmoving à 13:22 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 20 août 2015

Carte postale de la loose

dodo

two

Ils sont encore allés en Italie pour ne rien faire du tout. C'est abusé.

Posté par keepmoving à 20:37 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 15 août 2015

100 jours d'Eté - Living well (4)

life gives

lifegives2

lifegivesgrey

Posté par keepmoving à 17:20 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 7 août 2015

100 jours d'Eté - Living well (3)

luesky

parachute

books (2)

Atkinson j'aime beaucoup. Tartt aussi je crois. Kasischke me fait super peur. Les deux  Russes, je ne connais pas.

Alors que le thermomètre nous assomme avec 40°C, l'étang près de la Maison est pris d'assaut par des hordes échauffées. Mais hier matin, très tôt, à la fraîche, avant la foule, j'ai vu un homme, prêt à monter dans sa voiture, en chaussures et chaussettes blanches, les cheveux mouillés, dans un peignoir blanc immaculé. Je me suis demandé s'il venait de passer la nuit dans un Hôtel du coin. Je me suis dit En voilà un qui sait vivre. / Même si comme chaque Eté je m'agace de ces touristes qui errent... sur les routes ou dans les allées des supermarchés, je ne suis pas aussi mordante que lui. / Je file sur les routes parce qu'en cet Eté 2015, Vanille fait la Fête, et aussi apprend à conduire. Et qu'il faut pour cela, que je la conduise à ses leçons... / Aujourd'hui, en l'attendant sur un parking, j'ai regardé ma ceinture de sécurité, et ces drôles de tâches blanches là où elle touche mon corps. J'ai goûté. C'était bien du sel. / Tout en filant sur les routes, on écoute de la Pop croate. Tout arrive. Et c'est si bon. La musique c'est le premier Grand plaisir que je retrouve quand je rentre de Vacances. / En Eté, on s'inquiète de la prochaine pénurie de Prosecco en Europe... On lit aussi le Time Magazine et on en parle en famille ; ça nous remet la tête à l'endroit. / Cet Eté, je constate que mon fils qui passera dans moins d'un an le Brevet écrit petit "petti",  j'admire son parachute taillé dans un sac poubelle d'après un tuto trouvé sur internet (pour qu'il marche aussi bien, il a du faire quelques calculs et un peu de géométrie mais aussi être curieux, inventif et persévérant) ; en cet Eté 2015, je trouille à l'idée de ce qui nous attend. / On trouve un peu partout, dans la Maison, dans des endroits plus ou moins improbables, des emballages plastique de Mister Freeze et des noyaux de pêche et d'abricots. Il est temps de replier bagages. / Vanille m'a dit aujourd'hui: "Quand je serai à la Mer, je vais me mettre en boule sur un rocher, dans l'eau, comme j'aime.". Oui. / Ces 100 jours d'Eté ont pour pour moi, plus que jamais, le goût du sel.

Portez vous bien vous qui passez par ici. Là où vous êtes, à votre manière, avec tout ce que la Vie vous donne, et tout ce qu'elle ne vous donne pas, vivez bien. 

Posté par keepmoving à 20:52 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,